Current portal location

Website content

News archive

ASEAN Bruxelles, le 3 mars 2010

L’UE entame des négociations commerciales bilatérales avec Singapour

This page describes past events and is no longer updated.

Le commissaire européen au commerce, Karel De Gucht, et le ministre du commerce et de l’industrie de Singapour, Lim Hng Kiang, se sont rencontrés aujourd’hui pour lancer officiellement les négociations en vue de la conclusion d’un accord de libre-échange (ALE) entre l’UE et Singapour. La première série de négociations devrait avoir lieu du 8 au 12 mars 2010 à Singapour. L’ALE UE-Singapour (ALEUES) marque une étape importante dans les relations que l’UE entretient de longue date avec Singapour.

Le commissaire Karel De Gucht a déclaré: «L'accord de libre-échange proposé renforcera les liens économiques entre Singapour et l'UE, fournira de nouvelles opportunités aux opérateurs économiques comme aux consommateurs et contribuera à générer de la croissance dans nos économies. Pour l'Europe, il s'agira également d'un important jalon dans l'engagement de l'UE dans la région de l'ANASE.»

Le ministre Lim a ajouté: «L'UE est un partenaire économique important de Singapour. Cet ALE est une entreprise de grande envergure et lorsqu'il sera conclu, il renforcera les excellentes relations économiques entre Singapour et l'UE. Singapour se réjouit à la perspective d'œuvrer en étroite collaboration avec l'UE à l'élaboration d'un accord ambitieux qui profitera aux entreprises des deux parties.»

À l'issue de leur réunion, le ministre Lim et le commissaire De Gucht ont déclaré l'engagement tant de Singapour que de l'UE d'œuvrer en vue de la conclusion rapide d'un ALE de grande qualité. Les deux parties sont également convenues de poursuivre leur collaboration étroite au sein de l'Organisation mondiale du commerce, notamment pour accélérer la conclusion du cycle de négociations de Doha.

Singapour et l'UE entretiennent des liens économiques étroits, qui seront stimulés par l'ALE. L'UE est le premier partenaire commercial et le premier investisseur étranger de Singapour. Les échanges bilatéraux ont dépassé les 55 milliards d'euros en 2008. Inversement, Singapour est le quinzième partenaire commercial de l'UE et le premier parmi les États de l'ANASE. Les deux parties entretiennent également des liens bilatéraux solides en matière d'investissement. Au fil des années, Singapour et l'UE ont chacun investi plus de 100 milliards d'euros dans l'économie de l'autre.

Contexte

Singapour est l'un des dix membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est. Considérés globalement, les pays de l'ANASE sont le troisième partenaire commercial de l'UE en dehors de l'Europe, les échanges bilatéraux de biens et services se chiffrant à quelque 175 milliards d'euros par an. Pratiquement un tiers de ces échanges a lieu entre l’UE et Singapour (55 milliards d’euros), ce qui fait de Singapour le principal partenaire commercial de l’UE parmi les pays de l’ANASE. L'UE et Singapour entretiennent également des liens solides en matière d'investissement; le montant total des investissements bilatéraux a atteint 100 milliards d'euros en 2007.
Des entreprises de l'UE dans de nombreux secteurs ont dores et déjà choisi Singapour comme plate-forme pour leurs opérations dans la région de la ceinture du Pacifique. L'ALE viserait à créer de nouvelles possibilités de commerce et d'investissement. Les marchés de l'ANASE ont été reconnus prioritaires pour les exportateurs de l'UE. En décembre dernier, les États membres de l’UE ont donné le feu vert pour que la Commission entame des négociations en vue de la conclusion d’accords de libre-échange avec les pays de l’ANASE, à commencer par Singapour.