Version: 1.1.0.31 (2021-01-15 15:15)

Classification des textiles

Ce guide vous aidera à comprendre le classement des produits textiles afin de déterminer les taux de droits de douane applicables et les mesures non tarifaires applicables à vos produits.

Vous trouverez dans cette section des définitions claires des vêtements communs. Bien qu’il puisse sembler complexe à première vue, il convient de vérifier les attributs des vêtements afin de s’assurer qu’ils sont correctement classés. Souvent, une caractéristique ou un point de différence faible signifie que vous classez vos vêtements dans un code de classification différent de celui que vous pouvez exercer autrement.

Chemisiers et blouses

Leschemisiers et chemises de chemise sont classés dans les codes de la position 6106 (en bonneterie) ou 6206. Ils sont définis comme des vêtements

  • conçu pour recouvrir la partie supérieure du corps
  • avec encolure totale ou partielle de l’encolure
  • avec manches
  • généralement avec col
  • avec ou sans poches
  • sans poches au-dessous de la taille

L’ouverture est généralement située à l’avant, de la même manière que pour les chemises pour hommes ou garçonnets, l’ouverture se ferme ou chevauche le droit. Les chemisiers et blouses de ces positions peuvent présenter une ouverture avec des arêtes qui ne se superposent pas.

Pour être classés dans la position 6106, les chemisiers en bonneterie doivent être

  • vêtements légers pour femmes ou fillettes
  • destiné à couvrir la partie supérieure du corps
  • de fantaisie et généralement de coupe ample
  • avec ou sans col
  • avec ou sans manches
  • avec tout type d’encolure ou d’au moins bretelles
  • avec boutons ou autres moyens de fixation, sauf coupure très réduite (inférieure à une droite imaginaire reliant les fosses)
  • avec ou sans garnitures décoratives, telles que cravates, jabots, foulards, dentelles ou broderies

La majeure partie de ce qui précède s’applique également aux blouses du 6206.Toutefois, ils ne doivent pas nécessairement avoir une ouverture à l’encolure.

Ces positions ne couvrent pas les vêtements comportant des poches au-dessous de la taille ou des bords-côtes ou autres moyens de serrage au bas du vêtement.

Si les vêtements sont munis de poches au-dessous de la taille, elles peuvent être classées, selon le cas, sous la désignation du code 6110, lorsqu’elles sont en bonneterie, ou les vestes du no 6104 ou 6204.

Si les vêtements ont un bord-côtes ou d’autres moyens de serrage au bas du vêtement, ou qu’ils ont en moyenne moins de dix rangées de mailles par centimètre linéaire, ils peuvent être classés dans les codes position 6102 ou 6110 s’ils sont en bonneterie ou comme vestes de vent inférieures à 6202 en bonneterie.

Vestes

Pour être correctement classé comme une veste ou un blason sous les codes 6103, 6104, 6203 ou 6204, la coquille extérieure, à l’exclusion des manchons et des parements ou des colliers, peut comprendre trois ou plusieurs panneaux (dont deux se trouvent à l’avant) cousus ensemble dans le sens de la longueur. N’oubliez toutefois pas que les anoraks, blousons et vêtements similaires sont classés ailleurs dans leurs rubriques spécifiques.

Chandails et pull-overs

Les chandails et pull-overs sont classés dans la position 6110 s’ils sont

  • vêtements en bonneterie destinés à couvrir la partie supérieure du corps
  • avec ou sans manches
  • avec encolure, avec n’importe quel type d’encolure
  • avec ou sans col
  • avec ou sans poches
  • d’une manière générale, le fait de se laver les lèvres ou les côtes (ou d’autres formes de serrage) en bas, autour de l’ouverture, des extrémités des manches ou des emmanchures

Elles peuvent être constituées de tout type de bonneterie, y compris les tissus légers ou fins, de toute fibre textile. Ils peuvent avoir toute forme de décoration, y compris de dentelles ou de broderies.

Cette rubrique comprend également:

  • vêtements tirés sur la tête, tels qu’un sweat-shirt, n’ayant pas d’ouverture à l’encolure, ni d’un système de fixation
  • vêtements tirés sur la tête comportant une ouverture partielle à l’encolure fermée par boutons ou autres moyens de fixation
  • gilets et cardigans ayant une ouverture pleine et entière à l’avant
  • vêtements confectionnés à partir de matériaux légers, similaires au type utilisé pour des tee-shirts ou des articles similaires, présentant une méthode de serrage en bas, telle qu’un cordon coulissant ou un cordon coulissant

Sont exclus de la présente position:

  • chemisiers pour femmes ou fillettes
  • anoraks, blousons et articles similaires
  • vêtements similaires aux pull-overs mais plus longs, généralement classés comme robes

N’oubliez pas que les sous-pulls ont leurs propres codes de sous-positions (6110 20 10 et 6110 30 10).

En trieur, on entend au moins 12 rangées de mailles par centimètre dans les deux sens. En général, ces vêtements sont en bonneterie. Il est léger et doit être étroit.

Manteaux, parkas, anoraks, blousons et articles similaires

Ils sont classés dans les codes NC 6101, 6102, 6201 ou 6202. Sont exclus de la présente position les vêtements obtenus à partir de tissus tels que feutres ou nontissés, qui sont classés dans la position 6210.

S’ils sont fabriqués à partir d’étoffes de bonneterie qui ont un revêtement invisible non alvéolaire sur un revêtement, elles sont classées dans la position 6113. S’ils sont fabriqués à partir d’un tissu présentant un revêtement visible non alvéolaire sur un revêtement, ils sont classés dans la position 6210.

Les parkas sont définies comme étant des vêtements extérieurs conçus pour fournir une protection contre le froid, le vent et la pluie qui

  • manches longues
  • varier en longueur entre la mi-cuisse et le genou
  • ils sont obtenus à partir de tissus non légers à mailles serrées
  • pourvues d’une capuche
  • poser une ouverture complète à l’avant, par une fermeture à glissière, des goujons ou Velcro
  • présence d’une doublure, normalement matelassée ou de fourrure simulée
  • muni d’un cordon de serrage ou d’un autre dispositif de serrage (autre qu’une ceinture) à la taille
  • poches extérieures

Les anoraks sont similaires, mais seulement de longueur allant de bien en dessous de la taille jusqu’à un maximum de mi-cuisse. Ils sont pourvus à leurs

  • une hotte
  • ouverture complète à l’avant fixée par une fermeture à glissière, des boutons-pression ou un Velcro
  • doublure, matelassée ou rembourrée
  • manches longues

En outre, les anoraks disposent généralement d’au moins un des éléments suivants:

  • un mécanisme de serrage tel qu’un cordon coulissant à la taille et/ou en bas du vêtement
  • les extrémités des manches qui sont proches, élastiques ou resserrées d’une autre manière
  • un col
  • poches

En ce qui concerne les anoraks, les termes «et articles similaires» incluent les vêtements qui présentent les caractéristiques d’un anorak, à l’exception d’une capuche ou d’une doublure.

Les blousons sont des vêtements conçus pour offrir une certaine protection contre la météo et s’étendre jusqu’aux hanches ou juste en dessous. Fabriquées à partir de tissu fermé, elles n’ont pas de capote, mais elles le sont

  • manches longues
  • ouverture complète à l’avant fixée par une fermeture éclair
  • doublure non matelassée ou rembourrée
  • un col
  • un moyen de serrage dans la partie inférieure du vêtement, normalement en bas

Les vestes de vent sont communément appelées «blouçons». En règle générale, il y a des manches longues qui s’étendent en dessous du bas du vêtement et se prolongent jusqu’à la taille ou juste en dessous de la taille. Ils peuvent être, mais pas nécessairement, de protection contre les intempéries. Elles se caractérisent par leur nature

  • encolure, avec ou sans col, avec col encolure
  • ouverture complète ou partielle à l’avant sous toute forme de fixation
  • extrémités des manches, normalement proches, élastiques ou resserrés
  • resserrage au bas du vêtement

Les vestes de vent peuvent également présenter des poches extérieures, une doublure ou une capuche.

En ce qui concerne les vestes de vent, l’expression «et articles similaires» comprend les vêtements qui présentent les caractéristiques mentionnées ci-dessus, à l’exception d’un des éléments suivants:

  • pas d’encolure de bord.
  • pas d’ouverture à l’avant avec un encolure ou une autre encolure
  • ouverture à l’avant sans moyen de fixation

Les manteaux de voiture sont des vêtements extérieurs comportant des manches longues et portés sur tous les autres vêtements de protection contre les intempéries. Ils ont un aspect plus formel que les parkas et sont généralement fabriqués à partir de tissus non légers tels que des tmauvaises herbes ou des tissus de loden. Les couches de voiture peuvent varier en longueur depuis l’entrejambe jusqu’au milieu de la cuisse et peuvent être isolées ou doubles.

Les couches de voiture ont en général

  • ouverture complète à l’avant qui peut être accrochée à l’aide de boutons, de boutons-pression et/ou d’une fermeture éclair
  • doublure amovible, matelassée ou matelassée
  • un purgeur latéral ou des évents latéraux

Des poches ou des colliers peuvent être présentés sur des manteaux de voiture, mais ils n’ont pas de cagoules ni de moyens de serrage à la taille et/ou à la base du vêtement, bien qu’ils puissent avoir une ceinture.

L’expression «et similaire», en ce qui concerne les manteaux de voiture, comprend les vêtements, qui présentent les mêmes caractéristiques que les manteaux de voiture, mais qui ont une capuche.

Manteaux, cabans, capes et articles similaires

Les manteaux et les articles similaires couvrent l’ensemble au moins le milieu de la cuisse. Ils doivent respecter des tailles minimales standard pour les hommes et les femmes, mesurés à partir de la couture de col à la nape (septième vertèbres) jusqu’au bord inférieur du vêtement posé à plat.

 

Hommes

Femmes

Petites

86 cm

84 cm

Moyen

90 cm

86 cm

Grandes

92 cm

87 cm

Chemises pour hommes ou garçonnets

Pour être classé en tant que chemise mâle, le vêtement doit être placé au-dessus de droite à l’avant ou à gauche au-dessus de la patte droite et comporter des manches longues ou courtes.

N’oubliez pas que les vêtements ayant un droit sur une fixation à gauche ou un rabat sont généralement classés comme vêtements pour femmes.

Les chemises sont classées dans les codes de la position 6105 s’ils sont en bonneterie ou 6205 s’ils ne sont pas en bonneterie. Les chemises en matériau non léger sont également comprises dans ces rubriques.

Si la chemise comporte des boucles et des ceintures, les caractéristiques essentielles des vêtements et la manière dont elles sont destinées à être portées doivent être prises en considération et pourraient, dans certains cas, être classées dans des vestes en 6103 ou 6203 ou en bonneterie en 6110.

Si le vêtement présente des poches au-dessous de la taille, il peut être classé dans les vestes ou cardigans en conséquence. S’ils ont un bord-côtes ou d’autres moyens de serrage au bas du vêtement ou qu’ils ont en moyenne moins de dix rangées de mailles par centimètre linéaire, il convient d’utiliser, le cas échéant, les codes NC 6101, 6201 ou 6110.

Si le vêtement ne comporte pas de manches, il peut être classé aux points 6109, 6110, 6114 ou 6211 selon le cas.

T-shirts et maillots de corps

Une tee-shirt est définie comme suit:

  • un vêtement léger en bonneterie
  • d’un type de veste
  • de coton ou de fibres synthétiques ou artificielles
  • sans fin, ni tissu bouclé du genre éponge
  • avec ou sans poches
  • munies de manches longues ou courtes
  • sans boutons ou fermetures
  • sans col
  • sans encolure à l’encolure

Ils peuvent être d’une ou plusieurs couleurs et avoir une décoration sous forme de publicité, d’images ou d’inscriptions de mots créés par l’impression, le tricotage ou d’autres procédés similaires. Toutefois, la décoration ne doit pas être une dentelle. Le bas du vêtement est en général ourlé et n’a jamais de moyen de serrage ou de bord-côte.

En termes de classification, il n’y a pas de distinction entre les tee-shirts pour hommes et pour les femmes — tous sont classés dans la position 6109. Cette position couvre également les autres formes de maillots de corps, mais elle ne couvre pas les chemises pour hommes ou garçonnets (no de code 6105), les chemisiers pour femmes ou fillettes (no de code 6106) ou les vêtements comportant des hottes.

Les maillots de corps comprennent des vêtements, même s’ils sont

  • de fantaisie
  • porté à portée de corps
  • sans col
  • avec ou sans manches (y compris celles avec bretelles)

Toutefois, si le vêtement présente une ouverture partielle à l’encolure à l’encolure — accroché, chevauchement ou non — il est exclu de cette position et classé habituellement sous les codes NC 6105 ou 6106. S’il est un vêtement sans manches d’homme, il peut être classé dans la position 6114. Les bords-côtes, les cordons coulissants ou d’autres formes de serrage au fond signifient également l’exclusion de cette position.

Les vêtements longs qui s’étendent sensiblement au-dessous de la taille et qui n’ont pas besoin d’un autre vêtement pour être porté sur la partie inférieure de l’organisme doivent être classés comme robes. Il y a des longueurs spécifiques qui doivent être prises en considération lors de ce choix.

Jupes et jupes-culottes

Les jupes et jupes-culottes sont des vêtements destinés à couvrir la partie inférieure du corps, normalement à partir de la taille et pouvant s’étendre aux chevilles ou au-dessous et portés en combinaison avec un vêtement supérieur. Ils sont classés dans les codes NC 6104 et 6204.

Dans le cas des bretelles d’insertion des bretelles, elles sont en règle générale classées comme jupes. Si les vêtements se trouvent également à l’avant et/ou au dos, ils sont toujours classés comme jupes, à condition qu’ils ne puissent pas être portés sans ajout d’un vêtement supérieur. S’ils peuvent être portés seuls, ils sont classés comme robes.

Les jupes divisées sont des jupes qui, tout en recouvrant les jambes séparément, sont toujours en suspension sous la forme d’une jupe et ont une taille et une largeur nettement différentes des shorts ou pantalons.

Sarches

Si le sarong est muni d’un ancrage de la cravate, il doit être classé dans la position 6104 ou 6204 en tant que jupe, selon le cas. S’il s’agit d’un carré de tissu qui a fait l’objet d’une ouvraison complémentaire, par exemple avec des bords ourlés ou roulés, il convient de le classer comme foulard ou hawl. S’il a des bords non finis, il doit être classé comme tissu.

Pantalons, shorts et shorts

Les pantalons et shorts sont classés dans les codes NC 6103, 6104, 6203 ou 6204 selon le cas.

Par pantalons, on entend les vêtements qui

  • couvrir chaque jambe séparément
  • recouvrir les genoux et tomber en dessous ou en dessous des chevilles.

S’il s’agit d’un vêtement comportant des éléments textiles, il est toujours classé en tant que pantalons si cela reste le caractère essentiel du vêtement. Toutefois, les pantalons, autres que ceux de laine ou de poils fins, peuvent être considérés comme des vêtements de travail s’ils répondent aux critères appropriés.

Les combinaisons BiB et Brace peuvent ou non couvrir le genou et peuvent également être qualifiées de vêtements de travail s’ils répondent aux critères.

Les shorts sont des vêtements qui ont toutes les autres caractéristiques comme pantalons, mais ne couvrent pas le genou. Les shorts sont classés dans le même groupe que des pantalons, mais n’ont jamais été classés comme pantalons. En outre, ils ne sont jamais classés comme vêtements de travail.

Robes

Les robes sont définies en tant que vêtements destinés à couvrir l’ensemble du corps, à partir des épaules, et peuvent s’étendre aux chevilles ou à leur dessous. Pour être habillé, le vêtement doit pouvoir être porté sans autres vêtements autres que les sous-vêtements. Ils sont classés, selon le cas, dans les codes NC 6104 et 6204.

Lorsque la partie supérieure comporte des bretelles avec des bavoirs à l’avant ou à l’arrière, elles ne sont classées comme robes que si elles peuvent être portées sans autres vêtements autres que les sous-vêtements. Dans le cas contraire, elles doivent être assimilées à des jupes.

Les articles que vous pourriez envisager de classer ailleurs, tels que les t-shirts, les chemisiers ou les pull-overs, qui sont longs et dont la longueur est nettement inférieure à la taille peuvent être considérés comme des robes, s’ils dépassent des longueurs spécifiques. Les longueurs sont les suivantes:

Taille

Thorax

Longueur maximale

S

91.5-96,5 cm

80 cm

M

96.6-101,5 cm

80 cm

L

101.6-111,5 cm

81 cm

XL

111.6-117,75 cm

82 cm

XXL

111.76-127 cm

83 cm

La mesure de la longueur maximale est comprise entre le point culminant de l’épaule et le bas de l’ourlet.

Costumes tailleurs et ensembles

Un costume est défini comme un assortiment de vêtements comportant deux ou trois pièces avec leurs surfaces extérieures, confectionnés en produits identiques. Les composants peuvent être

  • veste et veste à enveloppe extérieure composée de quatre plaques ou plus (à l’exclusion des manches) destinées à recouvrir la partie supérieure du corps. Un gilet tailleur peut également être inclus si l’avant est fabriqué à partir du même tissu que la surface extérieure des autres composants du jeu et le dos est constitué de la doublure de la veste ou de la veste.
  • un vêtement conçu pour recouvrir la partie inférieure du corps, tel que pantalons, culottes ou shorts (mais pas pour le bain), une jupe ou une culotte sans bretelles, ni bavoirs

Si plusieurs composants sont conçus pour couvrir la partie inférieure du corps (par exemple, une culotte et un pantalon), les pantalons pour hommes et jupes pour les femmes seront considérés comme faisant partie du vêtement, tandis que les autres articles doivent être classés individuellement.

Lorsqu’un costume ou ensemble destiné à être classé dans les codes NC 6103, 6104, 6203 ou 6204 comporte des garnitures ou des décorations non trouvées sur tous les composants, les articles restent classés comme combinaisons ou ensembles pour autant que les garnitures ou les décorations soient d’une importance mineure et ne se trouvent que sur un petit nombre de points sur les vêtements, par exemple sur les colliers et les manches ou sur les revers et les poches.

Sont toujours classés comme combinaisons, qu’ils remplissent ou non les conditions ci-dessus.

  • robe du matin — composée d’une veste unie (plan de coupe) avec queue arrondie suspendue à l’arrière avec un pantalon à rayures verticales
  • les tenues de soirée — généralement en toile noire, dont la veste est plus courte à l’avant, ne ferment pas et ont des basques étroites, coupées des hanches et suspendues derrière
  • smoking smoking — où la veste est similaire dans le style à une veste ordinaire mais présente une soie brillante ou une imitation de bourre de soie

Points spécifiques avec les ensembles

Pour être classés en ensemble, les composants doivent être constitués entièrement dans une seule et même étoffe. Les tissus utilisés peuvent être écrus, teints, en fils de diverses couleurs ou imprimés. Les assortiments ne sont pas considérés comme ensembles lorsque leurs composants sont confectionnés dans des tissus différents, même si la différence n’est due qu’à leurs couleurs respectives.

En outre, si l’un des composants est présent sur l’un des composants, l’ensemble est exclu de la classification en tant qu’ensemble.

L’emballage peut prendre différentes formes et chaque composant peut se trouver dans son propre emballage, mais lorsqu’il est présenté aux services des douanes, l’ensemble doit être présenté comme une unité unique sous une forme prête pour la vente au détail. Les emballages de détail comprennent les sacs en poly (aluminium), les sacs de vente au détail étiquetés et les boîtes contenant un ensemble. L’utilisation de ruban adhésif pour lier deux polysacs ne remplit pas les conditions requises.

Dans la plupart des cas, un ensemble ne doit contenir qu’un seul élément qui couvre la moitié supérieure du corps. Un vêtement couvrant à la fois les parties supérieures et inférieures de l’organisme, tel qu’un vêtement dont la partie inférieure des épaules est située jusqu’à la mi-cuisse, ne peut pas faire partie d’un ensemble. Toutefois, il existe des exceptions spécifiques dans lesquelles les ensembles, ensembles, comprennent deux vêtements de dessus, dont l’un est un pull-over qui présente ensemble forme un twinset. Il faut également prévoir un vêtement inférieur. Les gilets peuvent former un second ensemble d’un ensemble classé au chapitre 61 et au chapitre 62. Toutefois, les vêtements classés dans les nos 6107, 6108, 6109, 6207 et 6208 ne peuvent faire l’objet d’un ensemble.

Accessoires d’habillement

Cache-oreilles

Les manchons à oreilles ne sont pas considérés comme des vêtements et sont classés avec d’autres accessoires confectionnés du vêtement sous les codes NC 6117 et 6217.

Gants, mitaines et moufles

Les gants élaborés à partir d’une combinaison de tissus sont généralement classés selon le tissu qui apparaît sur le côté de la paume (y compris les doigts de doigts et les parties entre les doigts) dans les codes de la position 6116 ou 6216, selon le cas. Si l’ensemble du recto n’est pas un seul tissu, il doit être classé en fonction de son matériau prédominant sur l’ensemble du gant. Certains gants de sport constituent une exception. Si leur caractère essentiel est défini par un matériau se trouvant dans une autre partie (par exemple, les gants de goalkeeper utilisés pour le hockey sur glace lorsque le tissu du dos protège la main), ils doivent être classés dans cette matière.

D’autres gants sont classés ailleurs

  • les gants à fourrure, à fourrure, à fourrure ou à fourrure, revêtus de fourrure, sont classés dans les codes NC 4303 ou 4304
  • les gants ou gants pour bébés sont classés dans les codes position 6111 ou 6209
  • les gants de friction pour appareils de massage ou de toilette sont classés dans la position 6302.
  • les gants de friction à ah sont classés dans la position 4602.
  • les gants, mitaines et moufles en papier, ouate de cellulose ou toile de cellulose sont classés dans la position 4818.

Légarmers

Ces éléments ne couvrant pas les pieds sont classés dans la position 6406.

Vêtements spécialisés

Vêtements de nuit

Les pyjamas pour hommes ou garçonnets sont classés dans les sous-positions 6107 21 00 à 6107 29 00 ou 6207 21 00 à 6207 29 00, selon le cas.

Les pyjamas pour femmes ou fillettes sont classés dans les sous-positions 6108 31 00 à 6108 39 00, 6208 21 00 à 6208 29 00, selon le cas.

De manière générale, pour être classés en tant que pyjamas, les vêtements doivent être clairement identifiables comme étant exclusivement ou principalement destinés à être portés en tant que vêtements de nuit.

Les pyjamas comprennent deux vêtements, l’un pour la partie supérieure du corps, généralement un vêtement ou un pull-over, et un autre pour la partie inférieure du corps, généralement un pantalon ou un short de coupe simple. Les éléments doivent être d’une taille correspondante ou compatible et d’une coupe, d’un composant, d’une couleur, d’une décoration et d’une finition démontrant clairement qu’ils sont conçus pour être portés ensemble. Ils doivent être d’un tissu adapté à l’usure de la nuit, être munis d’une coupe en vrac et ne présenter aucun élément gênant, tels que des boutons de grande taille ou encombrants, ni des décorations excessives appliquées.

Les pantalons pyjama, lorsqu’ils sont présentés sans vêtement supérieur, ni pyjamas chinois de satin, ne peuvent pas être classés en tant que vêtements de nuit. Les assortiments de vêtements de bonneterie comportant une paire de shorts et un dessus de style «T» ne sont pas classés comme pyjamas. Toutefois, les assortiments de vêtements connus sous le nom de «poupées pour bébés», comprenant des vêtements de nuit très courts et des slips d’appariement, peuvent être classés comme pyjamas.

Les chemises de nuit sont définies comme étant

  • entre longueur inférieure à la longueur de la cheville
  • fabriqué à partir de tissu léger ou lourd. Les vêtements confectionnés à partir de tissus légers peuvent être décorés avec des rubans, des tuyaux, des arcs ou des broderies. Les produits fabriqués à partir de tissus plus lourds sont généralement plus simplement encadrés, mais peuvent être brossés et/ou imprimés et avoir une certaine décoration.

Ils ne peuvent pas être classés comme chemises de nuit si les vêtements ont

  • doublures
  • câbles de fixation ou rubans avec accessoires décoratifs (en métal, par exemple) qui les rendraient impropres au port du lit
  • cordons ou cordons destinés à la vente liée au niveau du cou
  • décorticage excessif au niveau du vêtement ou au niveau de la collecte substantielle à la taille qui le mettrait à l’aise pour l’usure du lit

Ne peuvent pas être classés en tant que tels, même s’ils sont ornés avec des thèmes de nuit, les vêtements légers de type «T-shirt» légers de type «T-shirt» et ceux qui présentent des caractéristiques qui les rendraient inconfortables ou impropres à l’usure du lit au lit, qu’il s’agisse de chemises de nuit ou non.

Les vêtements de nuit monoblocs qui couvrent à la fois l’organe supérieur et inférieur et les enveloppes, chaque jambe séparément sont couverts plus tard dans le chapitre — codes rubriques 6107 91 à 6107 99, ou 6207 91 à 6207 99 pour les hommes ou les garçonnets, rubriques 6108 91 à 6108 99, ou 6208 91 à 6208 99 pour les femmes ou les filles.

Vêtements de travail

Les vêtements de travail — articles portés exclusivement ou principalement pour fournir une protection (physique ou sanitaire) et fabriqués à partir d’un tissu dur ou non réduit — sont généralement classés dans le chapitre 62.

En règle générale, ces types de vêtements ne sont pas des décorations, autres que des marquages ou des indications quant à la destination des vêtements. Généralement fabriqués à partir de coton, de fibres synthétiques ou artificielles ou d’un mélange de ces textiles, ils présentent des couches de sécurité ou des doublures pour augmenter leur résistance et sont souvent fixés avec des boutons-pression, des fermetures à glissière, des bandes velcro ou des fermetures à mailles nouées ou à mailles nouées ou similaires.

Les poches sont généralement cousues et des poches fendues sont généralement constituées du même tissu que le vêtement.

Seuls les vêtements de taille commerciale de 158 (ayant une hauteur de 158 centimètres) ou plus peuvent être considérés comme des vêtements industriels ou professionnels. Les vêtements de service et les vêtements officiels (tels que les blouses de juges ou d’Avances pour les juges) ne sont pas considérés comme des vêtements industriels ou professionnels.

Des vêtements professionnels typiques, tels que les combinaisons de chaudières ou les combinaisons, sont utilisés par des mécaniciens, des ouvriers d’usine, des maçons, des agriculteurs, etc. Il comprend également des tabliers et des couches de poussière pour les médecins, les infirmières, les charcuteries, les coiffeurs, les boulangers et les bouchers.

Vêtements et accessoires du vêtement pour bébés

Les vêtements pour bébés relèvent des codes NC 6111 et 6209, selon le cas. Ils doivent être destinés aux nourrissons dont la hauteur du corps n’est pas supérieure à 86 cm (taille commerciale 86). Cela s’applique même si des éléments tels que la méthode de fixation seraient, pour des vêtements identiques d’une taille supérieure à la taille commerciale 86, considérés comme des vêtements de garçons ou de filles.

Les articles de layette — vêtements clairement conçus pour les nouveau-nés — doivent toujours être classés sous ces positions, quelles que soient leurs dimensions. Par exemple, les peignoirs de bain et les robes de chambre, les robes de chambre, les nids d’ange ou les chaussons pour bébés sans semelles rapportées.

En vertu du règlement (CE) no 651/2007 de la Commission, les sacs de couchage avec manches ou emmanchures conçus pour les enfants ou les adultes (c’est-à-dire plus de 86 centimètres) sont exclus de l’article 6111 ou 6209 et classés sous les codes «autres vêtements» figurant aux points 6114 ou 6211, selon le cas.

Il existe des mesures spécifiques et détaillées qui définissent les tailles maximales de nombreux types de vêtements pour qu’ils puissent tomber dans la taille commerciale de 86 cm.

Survêtements de sport (trainings)

Les survêtements de sport (trainings) sont définis par l’aspect général et la nature de leur tissu et le fait qu’ils soient manifestement destinés à être portés exclusivement ou principalement pour des activités sportives. Ils sont classés, selon le cas, dans les codes NC 6112 ou 6211. Sachez toutefois qu’il existe différents critères pour les survêtements de sport (trainings) et les survêtements de sport (trainings).

Les survêtements de sport (trainings) sont composés de deux vêtements.

  • un vêtement recouvrant la partie supérieure du corps jusqu’à la taille ou légèrement en dessous de celle-ci. Ce vêtement présente des manches longues avec des bandes élastiques ou élastiques, des fermetures à glissière ou d’autres éléments resserrants aux poignets. Des éléments de serrage similaires, y compris les cordons coulissants, se trouvent généralement au bas du vêtement. Il peut être avec ou sans ouverture ou ouverture totale ou partielle à l’avant. Lorsqu’il présente une ouverture complète à l’avant, le système de fixation doit être une fermeture à glissière, un boutons-pression ou un Velcro. Toutefois, lorsque l’ouverture est partielle, elle peut être attachée, dans certaines circonstances, à n’importe quel type de boutons. Il peut être équipé d’une capuche, d’un col ou d’une poche.
  • vêtement — une paire de pantalons — qui peuvent être soit proches, soit en vrac, avec ou sans poches, avec une ceinture élastiquée, un cordon coulissant ou d’autres moyens de serrage à la taille. Il ne doit pas y avoir d’ouverture à la taille et donc pas de boutons ou d’autres dispositifs de fixation. Les pantalons peuvent être munis de bandes striées ou élastiques, de fermetures à glissière ou d’autres éléments de serrage au bas des jambes du pantalon qui se rendent généralement au niveau de la cheville. Elles peuvent faire ou non des bretelles.

Les survêtements de sport (trainings) ne doivent pas être doublés, mais la surface interne du tissu peut être augmentée (à court).

Les survêtements de sport (trainings) peuvent être revêtus. Les éléments d’une combinaison de suivi composée d’un corps extérieur d’une seule et même étoffe devraient être classés dans une seule position dans la position 6211. Les assortiments de vêtements tels que les vêtements de reproduction dont les éléments sont confectionnés dans des tissus séparés — même si la seule différence est de couleur — doivent être classés séparément en tant que parties supérieure et inférieure, relevant de la position 6211.

Combinaisons de ski

Les combinaisons et ensembles de ski, définis comme des vêtements ou des assortiments de vêtements qui, compte tenu de leur aspect et de leur tissu, sont manifestement destinés à être portés principalement pour le ski de fond ou pour le ski alpin, sont classés dans les codes NC 6112 et 6211, selon le cas.

Ils comprennent:

  • ensemble de ski — un vêtement d’une seule pièce conçu pour recouvrir les parties supérieure et inférieure de l’organisme — en plus des manchons et des colliers, il peut également comprendre des poches ou des bretelles.
  • ensemble de ski — un ensemble de vêtements comportant deux ou trois pièces et constitué ensemble pour la vente au détail, y compris un vêtement type anorak, coupe-vent ou similaire, fermé par un dispositif de fermeture à glissière, éventuellement compris un gilet et un pantalon, une culotte ou un kavoir et un ensemble de soins

L’ensemble de ski peut également consister en l’ensemble décrit ci-dessus avec une sorte de veste matelassée sans manches.

Tous les composants d’un ensemble de ski doivent être constitués de la même texture, du même style et de la même composition, et présenter une dimension correspondante ou compatible. Ils peuvent toutefois être de couleurs différentes.

Maillots de bain

Les maillots de bain sont définis comme des vêtements qui, compte tenu de leur aspect général, de leur coupe et de leur nature, sont reconnaissables comme étant exclusivement destinés à être portés exclusivement ou principalement en tant que maillots de bain. Ils sont généralement constitués de fibres synthétiques ou artificielles et sont classés, selon le cas, dans les codes NC 6112 ou 6211.

Les shorts de bain doivent comporter des notes internes, cousues sur le vêtement ou au moins une doublure à l’avant de l’entrejambe, et doivent être étanches à la taille, par exemple à l’aide d’un cordon de serrage ou d’une taille entièrement élastiquée.

Les shorts de bain peuvent présenter des poches, à condition que:

  • les poches extérieures disposent d’un système de fixation ferme pour fermer complètement la poche, par exemple une fermeture à glissière ou Velcro
  • les poches intérieures sont fixées à la taille et comportent un système de fermeture chevauchement qui doit garantir la fermeture complète de l’ouverture de la poche.

Les shorts de bain ne peuvent pas être munis d’une ouverture ou d’une ouverture frontale à la taille, même si elles sont fermées par un système de fermeture.

À moins que toutes ces conditions ne soient remplies, les vêtements doivent être classés en tant que shorts de position 6103, 6104, 6203 ou 6204.

Vêtements et turbines asiatiques

Les SARIS sont conçus pour être portés en hauteur autour du corps, de l’épaule aux chevilles. Ils couvrent une partie de l’organe supérieur et l’ensemble de l’organe inférieur. Ils sont fabriqués à partir de tissus et sont classés dans la position 6211 s’ils répondent aux critères énoncés ci-dessous. Ils sont portés avec un chevreau, ou blouse, qui couvre les épaules et le buste, ainsi que le tour de taille.

Les SARIS sont des morceaux rectangulaires de tissus d’une longueur comprise entre 4.5 et 5.5 mètres et une largeur de 122 cm. Ils sont fabriqués à partir de tissus légers de soie, de coton ou de fibres synthétiques ou artificielles, mais ne sont pas fabriqués en laine. Il possède deux lisières sur la longueur du tissu. Pour être classé en tant que vêtement, au moins un des deux bords plus courts doit être terminé par l’emmenisation, l’épaisseur, le filetage, le filetage, ou toute autre méthode spécifiée dans la note 7 de la section XI du tarif.

Les SARIS composés de deux ralingues et de deux ralingues brutes sont classés en tissu à la pièce, même s’ils peuvent être portables sous cette forme.

Le SARIS peut être confectionné dans n’importe quelle couleur, unie ou avec toute forme de décoration ou de motif, y compris les broderies, l’impression à main ou l’emballage d’or et de fils d’argent.

Les méthodes de fabrication et d’apparition des grands types de saris entrant dans le commerce international sont

  • la soie saris présente à la main à l’aide d’une bordure contrastante à proximité d’un bord de la longueur du tissu. Dans certains cas, le dessin final destiné à être porté à travers l’épaule a également une frontière contrastante et des franges nouées, tandis que les deux parties restantes peuvent être décorées, souvent dans une moindre mesure. Ces articles sont généralement fabriqués à titre individuel et sont principalement importés de l’Inde.
  • soie artificielle de soie saris of Rayon. Il s’agit souvent de fils de différentes couleurs, destinés à imiter les broderies chimiques, qui peuvent être finis par des fils ou des fils simples.
  • machine à machine, fibre continue, polyester et Georgette saris. En règle générale, le palissage est effectué sur la base de la longueur, de la taille et de l’ourlet aux deux extrémités. Ils sont principalement importés de Hong Kong et du Japon.

Parfois, un sari est d’environ un compteur plus long que la longueur standard. Cette pièce supplémentaire peut être détachée par l’utilisateur et utilisée pour fabriquer le corps, ou blouse, mentionnée ci-dessus.

Le point de division entre le sari proprement dit et la pièce additionnelle est rendu évident par une ligne de filetage à dessiner sur toute la largeur du tissu ou par une modification de la configuration. Ces articles «composites» sont classés dans la catégorie «saris» fournissant au moins une des extrémités inférieures au sens de la note 7 de la section XI du tarif. Dans les autres cas, ils doivent être classés en tant que tissu à la pièce.

D’autres produits (châles, par exemple) importés dans une condition similaire sont classés dans la catégorie des articles «confectionnés» (par exemple, comme les châles relevant de la position 6214) ou des articles d’articles en fonction de ces critères.

Le cheval est un petit sommet qui n’atteint pas la taille.Elle est généralement classée comme «autre vêtement» dans la position 6114 ou 6211, selon le cas.

Le karta salwar ou l’échalote Kameez ne sont généralement pas classés comme costumes ou ensembles. Un kamez est un vêtement conçu pour recouvrir le corps des épaules au genou, même si, dans certains cas, ce vêtement peut être légèrement plus court. Elle est généralement considérée comme une robe dans les codes de position 6104 ou 6204, selon le cas. Une échalotes est un vêtement conçu pour recouvrir la partie inférieure du corps et est généralement classé en tant que pantalons sous les codes 6104 ou 6204, selon le cas.

Une dupatta est un foulard ou un hawl, souvent porté avec cette tenue. Elle peut être classée comme accessoire de la robe, pour autant qu’elle soit constituée de la même étoffe et qu’elle corresponde à sa couleur et à sa conception. Lorsqu’ils sont importés séparément, il convient de le classer dans la position 6117 ou au code de la position 6214, selon le cas.

Les choix de Lehengha ou de ghagra peuvent être considérés comme des ensembles s’ils répondent aux critères. Pour de plus amples informations, veuillez consulter les questions spécifiques avec les ensembles. S’il ne satisfait pas aux critères d’un ensemble, les vêtements seraient classés séparément. Cette tenue est composée d’un vêtement supérieur, qui est normalement une veste (classée dans les codes NC 6104 ou 6204) et une jupe (classée dans les codes NC 6104 ou 6204).

Les turbans ne sont pas classés en tant que vêtements mais «autres textiles confectionnés» et sont classés dans la position 6307.

Share this page:

Liens rapides