Version: 1.4.0.39 (2021-03-19 17:25)

Investissement

L’UE est la principale source et la principale destination des investissements directs étrangers (IDE) au monde. Les IDE entrants et sortants jouent un rôle fondamental dans la croissance économique durable, les débouchés commerciaux, l’emploi, le développement technologique et l’innovation. Il est également essentiel d’attirer davantage d’IDE pour atteindre les objectifs de développement durable (ODD), en particulier dans les pays en développement. En outre, la stimulation des investissements durables en Afrique est l’une des actions proposées dans la communication de l’UE intitulée «Vers une stratégie globale avec l’Afrique».

L’UE dispose de l’un des régimes les plus ouverts et les plus transparents au monde en matière d’IDE. Les stocks d’IDE détenus par des investisseurs de pays tiers dans l’UE s’élèvent à environ 6,295 milliards d’euros. Les entreprises ou les particuliers investissent dans un autre pays pour localiser leur production dans des lieux rentables ou hautement qualifiés, pour s’approvisionner en composants ou en matières premières ou pour se rapprocher de leurs clients. Dans le cas de l’UE, cela signifie l’accès à un marché unique hautement intégré, composé de 500 millions de consommateurs.

L’UE maintient des normes élevées en matière de protection des investissements sur son territoire et cherche en retour à créer un environnement d’investissement attrayant similaire pour les investissements et les investisseurs de l’UE à l’étranger.

Investir dans l’UE

Si vous souhaitez investir dans l’UE, vous trouverez ici les liens utiles vers les sites web des agences de promotion des investissements des États membres de l’UE qui fournissent des informations sur les possibilités d’investissement, les mesures à prendre et les règles applicables.

Investir à l’étranger

Les stocks d’IDE détenus dans le reste du monde par des investisseurs résidant dans l’UE s’élevaient à 7,412 milliards d’euros à la fin de 2017. La politique d’investissement de l’UE est poursuivie par la négociation (par exemple l’Australie, la Chine, l’Indonésie et le Japon) et la mise en œuvre d’accords bilatéraux ou par la coopération dans les enceintes internationales (par exemple, l’OCDE, la CNUCED, le traité sur la Charte de l’énergie et l’OMC). Dans sa politique d’investissement, l’UE vise à:

  • garantir des conditions de concurrence équitables afin que les investisseurs de l’UE puissent accéder aux marchés étrangers, ne soient pas victimes de discrimination ou de maltraitance
  • faciliter les investissements afin que les investisseurs de l’UE à l’étranger puissent bénéficier d’un environnement plus prévisible et plus transparent pour les entreprises
  • promouvoir les investissements en faveur du développement durable, du respect des droits de l’homme et de normes élevées en matière de travail et d’environnement
Partager cette page:

Liens rapides